Page introuvable

La page à laquelle vous tentez d’accéder n’existe pas ou a été retirée du site.

Retour à l’accueil
;
TV5Unis

Suivez-nous sur :

  • TV5 Unis TV
Conçu et développé parMirego
Ports d'attache - Carnet de bord Salvador de Bahia

Page introuvable

La page à laquelle vous tentez d’accéder n’existe pas ou a été retirée du site.

Retour à l’accueil
;
TV5Unis

Suivez-nous sur :

  • TV5 Unis TV
Conçu et développé parMirego
salvador-de-bahia
De: Étienne Deslières
Date: 11 janvier 2012 15:30:00 HNE
Objet: En deux phrases...

Premièrement, prendre l'avion quand t'es déjà malade = pas une bonne idée. J'ai passé les deux vols à tenir mes tympans pour ne pas qu'ils déchirent. Depuis l'escale à Miami, je n'entends plus rien, même en mono. J'ose espérer qu'après que j'aie dormi en masse et que j'aie tenté d'appliquer ce que le pharmacien m'a dit tantôt dans son portugais très local, je vais ressusciter et arrêter de parler de mes bobos comme un petit vieux. Mais aujourd'hui = pas un grand moment dans mon existence.

 

Tout ça pour dire que je n’ai pas grand chose à dire jusqu'à maintenant. J'ai vu la route entre l'aéroport et l'hôtel, et j'ai marché un peu dans Rio Vermelho. Plus africain que je pensais (rien d'européen comme à Buenos Aires), mais en même temps, ce n'est pas du tout Dakar. Il y a des belles affaires partout, mais aussi du laid partout. Tout est mélangé de façon assez singulière. 

 

Jusqu'ici, le monde est très très sympathique. Je ne sais pas si c'est malgré ou en raison de la barrière de langue (parce que le portugais du Brésil, c'est quelque chose. Si tu penses qu'avec tes bases en espagnol, tu vas te débrouiller, en arrivant ici ça dissipe tous les doutes. Mais Olivier-notre-capoeirista, lui, comprend presque tout !)

 

J'ai aussi réussi à voir un peu par le hublot avant l'atterrissage, juste assez pour que ça confirme qu'il faut absolument faire le tournage en hélico. Vraiment spectaculaire. Ça va vraiment aider à voir l'étendue de la place…

 

Voilà. C'est pas mal ça pour le moment.

 

E

 

(Ah oui, j'oubliais: la grande brésilienne qui a étampé mon passeport aux douanes était super fière de me dire qu'on avait le même nom: elle s'appelait Etienny !?!)

De: Étienne Deslières
Date: 12 janvier 2012 09:48:50 HNE
Objet: Visuel capoeira

Si ce n'était pas déjà fait, on peut annuler le tournage avec le contact de Zonzon (surtout que ça devient très compliqué et très politique) 

 

Hier, c'était à l'intérieur (donc pas de vue spectaculaire sur la ville), mais c'était la vraie affaire selon Olivier. De la capoeira Angola, assez singulier selon lui. Pas de fla fla ni de poudre aux yeux pour les touristes, juste du monde qui font ça pour eux. Une vingtaine de personnes, musiciens et danseurs, une belle ambiance, dans une petite moyenne pièce avec de grandes fenêtres… Et on peut y retourner lundi ou mercredi soir si jamais…

 

Avez-vous relancé Silvia pour une rencontre aujourd'hui ?

De: Étienne Deslières
Date: 15 janvier 2012 10:10:57 HNE
Objet: Bahia

Petit bilan, depuis notre dernière conversation Skype:

 

Licia (fr) = très bon topo 1 (géo/histoire/origines afro-brésiliennes). Très souriante et bien documentée.

 

Bruno (ang) = sympa et généreux, mais pas si informé que ça. Pas très affirmatif non plus. On a déjà vu mieux. Mais on tourne avec Renato demain, donc aucune inquiétude côté contenu.

 

Daniel Presta = bonne entrevue, gars super sympathique, mais on ne l'a malheureusement pas dans un contexte de capoeira. On n'a pas réussi à avoir le droit de filmer, même après beaucoup de négociations (mais bon, comme ça fait deux mois qu'on négocie ça et que c'est compliqué, on peut pas dire que c'est surprenant). C'est un peu politico-religieux la capoeira ici. J'avais comme l'impression de demander une faveur au Pape. Sauf qu'en réalité, il fallait obtenir l'aval de 3 papes différents pour filmer la roda où on est allés. Et comme 2 des 3 papes ne se sont pas présentés, il a fallu passer au plan B (c'était plutôt le plan Z en fait). Dommage, parce que ça aurait été super bon comme endroit. Ça a donc fini par un tournage avec Presta au coucher de soleil, à la limite du quartier Rio Vermelho et de la plage, là où il devait y avoir une autre roda mais qui a été annulée pour cause de trop de monde partis en vacances. Donc power interview avec lumière qui change (il restait 20 ou 30 min avant le coucher du soleil), mais c'est bon. On va essayer de faire plus de visuel de capoeira dans les prochains jours (on en a un peu, mais pas encore assez)

 

 - -

Le tournage en hélico: j'ai envoyé deux caméras, vu qu'il y avait de la place. Les gars ont trippé solide. On a de très belles images !

- -

J’ai parlé très très brièvement à Gloria entre mes 2 entrevues. Il faut que je la rappelle pour décider où on va, qu'est-ce qu'on fait et de quoi on va parler. Elle m'a dit qu'elle n'était pas spécialiste et qu'on pouvait tirer profit de ce qu'elle fait dans la vie, de sa connaissance du milieu culturel. Mais j'en sais pas trop, à part qu'elle chante (c'est bien ça) et qu'elle est prof de français. Avez-vous plus d'infos sur elle à me donner ?

- -

Claudio, le gars qui a un cinéma, référé par notre fixer Jon pour topo transport, n'est malheureusement pas disponible (il s'en va à Sao Paulo tantôt). Il semblait avoir beaucoup à dire. Dommage.

- -

Jon ne le sait pas encore, mais je suis en train de penser à trouver une façon d’avoir sa femme (qui vient du Pays de Galles elle aussi) pour un 6e topo. Elle est vraiment très sympathique, hyper cultivée, très très très loquace et elle a plein de choses à dire sur n'importe quoi. Je vais peut-être la cuisiner sur le transport ou lui demander carrément de me parler de sa vision de la place, de ce qu'elle a appris depuis qu'elle est installée ici.

- -

Salvador en général = joyeux bordel à l'africaine. Très coloré, très vivant, ce qui finit par avoir un certain charme. Et à part les ceuses qui ont des guns ou celles qui vendent des gougounes Havaianas, le monde est vraiment sympathique et facile d'accès.

 

C'est ça qui est ça. On va finir par avoir un bon docu !

 

 

E

 
De: Étienne Deslières
Date: 16 janvier 2012 08:14:32 HNE
Objet: Y’en aura pas d’facile

Ouf ! Grosse journée de logistique compliquée, mais on a fini par générer du contenu !  Et il fait super beau !

 

-- 

Marcelo: très sympathique, assez bon contenu. Seul bémol: les 2 lieux où on a tourné n'étaient pas exactement ce que j'espérais (même si c'était très beau...)

- -

Renato: très bon même s'il était fragile (j'ai fait l'entrevue assis parce qu'il n'était pas assez en forme pour être debout… ouch). 

-- 

Quelqu'un a 2 secondes pour appeler gentiment Victor pour lui dire que ça ne marchera pas ? Je devais le rappeler 2 fois aujourd'hui mais je n'ai pas eu le temps. Il faut juste lui expliquer qu'on a eu plusieurs imprévus et qu'on a dû réorganiser l'horaire, etc...

- -

Cressida (la femme de Jon) esquive mes demandes d'entrevues. Elle fait semblant d'être gênée, elle me dit qu'elle ne connait pas assez la place pour oser en parler. N'importe quoi. Mais si je n'arrive pas à la convaincre, il y a Wes, un de leurs amis, qui semble aussi être une grosse pointure. Professeur qui reçoit des étudiants de UCLA en immersion culturelle ici. Il a travaillé pour l'ONU dans 18 pays africains avant de marier une Bahianaise et de s'installer ici pour lui pondre 4 enfants. Ça augure bien. Muy bien...

 

À suivre !

 

E

Page introuvable

La page à laquelle vous tentez d’accéder n’existe pas ou a été retirée du site.

Retour à l’accueil
;
TV5Unis

Suivez-nous sur :

  • TV5 Unis TV
Conçu et développé parMirego

Les aléas lors du tournage d'une série documentaire aux quatre coins du monde peuvent souvent rendre une production très complexe. En contrepartie, la fébrilité et l'adrénaline en résultant permet à l'équipe de Ports d'attache de garder le cap et de revenir à la maison avec le matériel nécessaire pour monter des documentaires uniques et surprenants.

 

Afin de vous donner accès aux coulisses du tournage, voici quelques extraits de la correspondance entre les réalisateurs de la série et l'équipe de recherche et de coordination qui les soutient depuis Montréal lorsqu’ils partent à l'étranger.

Page introuvable

La page à laquelle vous tentez d’accéder n’existe pas ou a été retirée du site.

Retour à l’accueil
;
TV5Unis

Suivez-nous sur :

  • TV5 Unis TV
Conçu et développé parMirego